Articles

Les journalistes du Njambur à l’école des droits de l’enfant

Écrit par aminata on . Publié dans Société

Les parents restent souvent silencieux si l’acte de violence est commis par un conjoint ou un membre de la famille. Les journalistes de la région de Louga ont suivi avec intérêt deux jours de formation sur les droits de l’enfant et sur les violences faites aux enfants. A l’issue de ces séances de renforcement de capacités, les journalistes et animateurs venus de Louga, Linguère et Kébémer ont décidé de mettre sur pied un réseau des journalistes pour la protection de l’enfant. Pendant deux jours, les journalistes et animateurs de Louga ont subi un atelier de renforcement de capacités sur les droits de l’enfant et sur le traitement fait par la presse face à la violence faite aux enfants. Ces sessions, organisées par Plan Sénégal et l’Association des juristes sénégalais ont permis aux hommes de média de mieux appréhender les modules présentés et le traitement journalistique qu’il faut en faire. Ainsi, autour des thèmes sur les violences basées sur le genre, le rôle des journalistes dans la prévention des violences, la protection de l’enfant, le traitement journalistique des abus et sur les violences envers les enfants, les formatrices que sont Soukeyna Ndaw Diallo, Codou Dieng et Djeynaba Diallo se sont évertuées à partager leurs expériences sur ces sujets.