Le Grand cadre menace de paralyser le système éducatif

on .

Ceux qui croyaient que l’année scolaire est maintenant sauvée, suite à la suspension des mots d’ordre de grève des syndicats d’enseignants, peuvent déchanter. Parce que Mamadou Lamie Dianté et Omar Zoumaro menacent déjà de perturber le calendrier des examens fixé en juillet prochain. Ils l’ont fait savoir hier mercredi 20 mai lors d’une conférence de presse. Le Grand cadre exige le paiement intégral des heures supplémentaires dues à la révision du calendrier des examens au mois de juillet. «Nous demandons au ministre Sérigne Mbaye Thiam de diligenter la question du paiement intégral des heures supplémentaires. Fautes de quoi nous perturberons l’année scolaire», ont déclaré les responsables  du Grand cadre.