Procès : Hissène Habré menace de boycotter l’audience du 20 juillet

on .

Le procès de l’ancien homme fort de N’djamena fixé le 20 juillet prochain risque de connaitre des perturbations. Du moins si l’on en croit à la déclaration de Me Ibrahima Diawara, l’un de ses avocats. Pour la  robe noire, Hissène Habré n’entend pas comparaitre devant les Chambres africaines extraordinaires (Cae) par qu’il ne les reconnait pas. «Monsieur Hissène Habré ne reconnaissant pas la légalité des Chambres africaines extraordinaires avait décidé de ne pas participer à l’instruction. Aujourd’hui, c’est l’audience de jugement, il a décidé conformément au code de procédure pénale et conformément aux droits qui sont retenus au prévenu, il ne va pas comparaitre à l’audience des Chambres africaines extraordinaires parce qu’il estime que cette affaire ne relève pas de la justice et que c’est une affaire politique sous le manteau de la justice», a déclaré son conseil. Selon Me Diawara son client ne pas bouger d’un iota dans sa position. Et ils mettent en garde le ministre de la justice, Me Sidiki Kaba qui selon eux est en train de chercher les voies et moyens pour contraindre leur client à comparaitre devant l’audience des Chambres africaines extraordinaires.