Matam : Les «apérsites» taclent Idy et chantent Macky

on .

Selon le président Mody Sy «Idrissa Seck a dû penser qu’il pouvait bien profiter de la division qui nous a été imposée par des opportunistes venus semer le désordre dans nos rangs. Depuis les dernières élections locales, nous n’avons jamais cessé d’alerter sur la situation catastrophique du département de Matam, où les vrais militants et responsables du parti ont été tous marginalisés. Face à la menace de l’opposition, qui commence à s’intéresser à notre région, nous avons décidé de reprendre notre destin en main pour sécuriser la base affective du président Macky Sall». Comme c’était le cas pendant leur traversé du désert dans l’opposition, les jeunes et les femmes de l’Alliance pour la République (Apr) ont gagné le pari de la mobilisation au domicile du président Mody Sy. La visite d’Idrissa Seck auprès des marabouts et chef religieux ne signifie aucunement un soutient politique de ces derniers, a dit Abou Lo, très en verve. «C’est une tradition chez nous, Halpoular du Fouta. Quand quelqu’un vient chez nous, il est accueilli, c’est tout. Mais il faut compter sur nos saints et nos dignitaires religieux pour tenter de s’implanter au Fouta. Idrissa Seck perd son temps, nous restons maîtres ici».