NEPAL LE CAUCHEMAR CONTINUE Un nouveau séisme de magnitude 7,4 ressenti jusqu'en Inde

on .

Le cauchemar continue. Deux semaines après un premier violent séisme très meurtrier, un nouveau tremblement de terre a secoué le Népal ce mardi 12 mai.

D'une magnitude de 7,4, ce séisme a été ressenti jusqu'en Inde. Les habitants de la capitale, Katmandou, ont fui leur logement peu après la secousse qui s'est produite à 12h35 heures locales. L'épicentre de ce nouveau tremblement de terre se situe à la frontière avec la Chine, à environ 83 kilomètres à l'est de Katmandou, selon l'Institut américain de géophysique (Usgs). Selon une source officielle, ce nouveau séisme a fait au moins 36 morts et 1 117 blessés, selon les derniers chiffres officiels.

Les autorités népalaises ont par ailleurs fermé l'aéroport de Katmandou, porte d'entrée principale de l'aide internationale. «L'aéroport est fermé pour le moment», a dit Birendra Prasad Shrestha, un dirigeant de l'aéroport international Tribhuvan de Katmandou.

Même si cette dernière secousse ne semble pas aussi grave que celle du 25 avril, les habitants de la capitale ont été paniqués à l'idée que ces nouveaux séismes n’entraînent l'effondrement de bâtiments déjà très endommagés. Dans le principal hôpital de la ville, les patients blessés fin avril ont été évacués sur des chaises roulantes. Chacun tentait de joindre sa famille au téléphone tandis que le personnel médical commençait à dresser des tentes sur le parking. Les klaxons retentissaient dans la capitale, les habitants tentant de rentrer chez eux pour prendre des nouvelles de leur famille. La police népalaise a exhorté la population à rester à l'extérieur et à éviter d'encombrer le réseau mobile. «Merci de rester à l'extérieur, aidez-nous à garder la circulation fluide, n'encombrez pas le réseau. Préférez les Sms», a-t-elle recommandé sur Twitter. Le centre des opérations d'urgence népalais a écrit pour sa part: «Priez le Tout-puissant : que les Népalais soient sains et saufs dans cette période difficile».

Une série de répliques

Après la secousse qui a duré environ une minute, des sirènes ont retenti dans la ville, cependant aucune victime n'était annoncée dans l'immédiat. La secousse a également été ressentie dans le nord de l'Inde, en particulier à New Delhi, où les immeubles ont tremblé et les employés ont quitté leurs bureaux. Cependant, selon le correspondant de France2 sur place, la vie a très vite repris son cours. L'effondrement de bâtiments au Tibet a également été constaté. Le séisme du 25 avril a détruit d'importantes zones de Katmandou et fait des dizaines de milliers de sans-abri. Il a tué plus de 7 800 personnes au Népal et une centaine en Inde et en Chine.

(huffingtonpost.fr)