POUR LE RELEVEMENT DE SON PLATEAU TECHNIQUE Fann reçoit du matériel estimé à une dizaine de millions Fcfa

on .

Du matériel médical estimé à une dizaine de millions de Fcfa a été offert, hier, au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Fann. Don de l’Association Marguerite Carvalho (Amc), celui-ci est composé de lits d’examen, de tables de massage, de bureau, de speculum, des échographes, des déambulateurs, des chaises roulantes motorisées, des vélos pour la rééducation, un lot de cannes, des matelas alternatifs, un extracteur d’oxygène, un élévateur, entre autres.

Adjoint au chef du service Oto-Rhino-Laryngologie et chirurgie cervico-faciale (Orl) du Chu de Fann, Pr Abdourahmane Tall indique que ce don d’une grande importance pour la santé des populations n’est pas uniquement destiné à son service. «L’Orl, naturellement, a besoin d’une bonne partie de ce matériel, mais c’est du matériel pour les malades, pour l’hôpital tout entier dont le bloc des consultations externes porte le nom de Marguerite Carvalho qui a donné la santé aux populations», déclare Pr Tall.

Jean-Pierre Carvalho, fils de la défunte Marguerite Carvalho qui, elle, a eu à servir avec abnégation au service Orl de Fann des années durant jusqu’à sa mort, il y a de cela 25 ans, souligne que des partenariats ont été signés entre l’association Marguerite Carvalho qu’il dirige et les établissements hospitaliers et institutions médicalisées basées à Genève afin de récupérer du matériel médical réformé, mais en bon état, et l’offrir à des centres de santé du Sénégal pour améliorer les conditions des malades.

Selon le Directeur général du Chu de Fann, Dr Cheikh Tacko Diop, qui dit recevoir ce don avec beaucoup de satisfaction eu égard aux besoins immenses comparés aux moyens encore limités de la structure, le mérite de Jean-Pierre Carvalho, c’est d’avoir fait ce que d’autres n’ont pas trouvé nécessaire de faire. «Il aurait pu valablement ne pas perpétuer les bonnes œuvres de sa maman, mais il a choisi comme sa maman d’être aux côtés des malades», apprécie Dr Diop pour qui, ce matériel répond aux besoins de l’hôpital qui a tendance à recevoir des cas sociaux avec un recouvrement souvent difficile des paiements. «Des actions comme celle-là nous aident à améliorer la qualité des soins prodigués aux patients», déclare-t-il.

Toutefois, dira le directeur général de l’hôpital de Fann, pas mal d’appuis enregistrés au niveau de sa structure viennent du ministère de la Santé. Selon lui, le contrat de performance d’objectif et de moyens liant certains hôpitaux aux ministères de la Santé, des Finances et la Banque mondiale a permis à Fann d’acquérir pas mal de matériels en 2014, en 2015 et en 2016 probablement. «On a eu une convention avec le ministère de la Santé et de l’Action sociale qui nous a permis d’avoir à peu près un milliard Cfa qui a été investi totalement dans l’amélioration du plateau médical de l’hôpital», indique Dr Diop, citant le service Orl qui va réceptionner incessamment du matériel pour un montant de 90 millions de Fcfa acquis sur la base du contrat de performance d’objectif et de moyen.        

A. SIDY