Gourcuff : «J'ai découvert l'arbitrage africain»

on .

Le sélectionneur de l'Algérie, Christian Gourcuff, a tenu un point de presse ce dimanche. A cette occasion, le technicien breton est notamment revenu sur le tirage au sort de la prochaine CAN, prévue en Guinée Équatoriale. Il a aussi fait un point sur sa stratégie à la tête des Fennecs. Extraits.

La liste des 23 dévoilée le 15 décembre
«Il n’y aura pas de surprise. Le noyau dur de l’équipe est connu et, sauf cas de force majeure, il ne risque pas d’être chamboulé», explique-t-il. «Certaines places sont encore à pendre. Il suffit de les mériter», ajoute-t-il. A la recherche d'une doublure sur le côté droit, derrière Aïssa Mandi, Le Français s'est notamment attardé sur le cas du Lyonnais Zeffane. «Il a prouvé contre le Mali. Il ne joue pas à Lyon mais il se prépare toujours. La liste finale des 23 joueurs retenus pour la CAN 2015 sera connue le 15 décembre. Nous allons convoquer aussi quelques réservistes pour parer à d'éventuelles blessures.  L'Algérie jouera le 11 janvier en amical à 18 h contre la Tunisie. Ce sera le seul match de préparation».

 

Le tirage au sort de la CAN
Placée dans le groupe C de la compétition, l’Algérie va débuter la CAN 2015 le 19 janvier par un match contre l’Afrique du Sud à Mongomo, avant d’affronter le Ghana le 23, toujours dans la même ville, et de finir par le Sénégal le 27 à Malabo. Christian Gourcuff a reconnu que l'Algérie était tombée dans un groupe : «difficile, très dense et homogène». Il analyse les forces en présence : «L'Afrique du Sud que je ne connais pas très bien, reste une bonne équipe et une valeur sûre du football africain. Le Ghana n'a, certes, pas réussi sa Coupe du monde, mais c'est une équipe solide qui recèle de bons éléments. Le Ghana reste l'un des favoris de la compétition. Le Sénégal, quant à lui, a retrouvé une équipe compétitive ces dernières années et revient en force sur la scène continentale», décrypte-t-il. Gourcuff a refusé de voir son équipe comme l'une des favorites à la victoire finale de la compétition : «Toutes les équipes ont leur chance. On sait que si on voulait faire quelque chose dans ce tournoi, il faudra éliminer de bonnes équipes. Pour moi, aucune équipe n'est favorite dans ce groupe car tous les matches sont difficiles».