Les militaires invalides tirent sur l’Etat

on .

Ils ont servi la nation et aujourd’hui, ils veulent être servis. Les militaires invalides réclament leurs pensions. L’Association nationale des anciens militaires invalides du Sénégal (Anamis) tient ce matin une conférence de presse. Mais déjà le président demande à Macky Sall de tenir ses promesses. «Les invalides, comme nous le savons, sont là derrière un plaidoyer qu’ils mènent depuis 2005. Ils courent ainsi derrière l’application des manquements de la loi 67- 42 qui les régit. Le premier point porte sur la pension d’invalidité qui reste modique, sur la couverture sanitaire et éventuellement sur la réinsertion professionnelle. Et d’un côté, lorsque le président est venu en 2012, il avait annoncé, sans demander même l’avis de l’association, qu’il allait faire mieux en indemnisant pour 10 millions F CFA chaque invalide et loger les militaires invalides. Mais en un moment, il n’y a plus cette possibilité de tenir ces engagements parce qu’une cinquantaine parmi nous a bénéficié de ces promesses, en l’occurrence les maintenus pour raison de santé. A côté, le président avait dit qu’il allait revaloriser les pensions, ce qui jusqu’à présent n’a pas été fait», indique Issa Guèye, le président de l’Anamis.WALFNET